Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Cartes
 Récits du Burkina
 Récits du Mali
 Récits du Pérou
 Récits de la Bolivie
 Récits du Pacifique
 Récits d’Indonésie
 Récit de Singapore
 Récits de Thailande
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil arrow Carnets de route arrow Récits d’Indonésie arrow Voyage de 48h entre Lombok et Flores Date : 21-10-2018 21-10-2018
Voyage de 48h entre Lombok et Flores   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 5
Aller à:
Voyage de 48h entre Lombok et Flores
De Sumbawa Besar à Bima
De Bima à Sape
De Sape à Labuhan Bajo
Bas Haut
22-09-2004
De Sumbawa Besar à Bima
Page 2 de 4

15h30, nous arrivons au terminal de bus de Sumbawa Besar. Ré-assailli à peine descendu du bus, j'y vais mollo et tente, dans la cohue de mon entourage, de savoir si je peux dégotter un bus air-conditionné (je précise, car les bémos, pour l'instant, je n'en veux plus) pour Bima, à 7 heures de là. L'un des gars insiste pour que je reste à Sumbawa (et pour qu'il puisse m'emmener à un hôtel dûment choisi par ses soins)... mais j'insiste encore plus pour qu'il me trouve un bus qui part pour Sumbawa. Une fois qu'ils ont compris que je ne changerais pas d'avis... il me dit qu'il y a une compagnie de bus qui y rend peut-être. Nous montons sur sa moto et direction l'autre bout de la ville.

Arrivé dans la compagnie de bus, j'apprends qu'il y a bien un bus qui part pour Bima à 19h30... cool... même si je vais devoir attendre 4 heures, sur le parking. Je place ce temps à profit pour apprendre plus de mots de Bahasa... et surtout, me débrouiller avec les chiffres... ça marche bien, au bout d'une heure, j'arrive à compter correctement en m'aidant des gars qui travaillent pour les bus. Juste avant que le bus n'arrive, je demande en Bahasa à un Indonésien (qui semble prendre le même bus que moi) quel est le prix pour Bima... il me dit Tiga Puluh Ribu (entendez, hein, 30 000 Rupia)... ok, Teri makasih (merci !).

Le bus arrive à l'heure dite, cool, avant de monter, je dois payer le ticket... le gars me demande 45 000 Rupai, je lui dis 30 000 Rupia, en insistant, mais il ne démord pas, il descend à 40, je dis 35... ok... comme quoi, il est vraiment difficile d'atteindre le vrai prix payé par les Indonésiens !

Le trajet va durer un peu moins de 6 heures... j'arrive donc aux alentours d'une heure du mat... dans la station des bus. En descendant, c'est encore l'effervescence... assailli encore... je prends le temps de regarder autour de moi, je ne sais pas si je continue sur ma lancée ou si je m'arrête pour dormir dans un hôtel... mais un gars m'a dit qu'il y avait un ferry en partance pour Sape à 8h du mat (prochaine ville où je dois me rendre)... alors, j'opte pour le bemo qui part pour Sape... il est pratiquement vide... ce qui signifie que je vais devoir attendre qu'il se remplisse... 4h d'attente, à l'avant (quand j'ai le choix, c'est une bonne place, du mort, mais une bonne place quand même pour les rotules)

Pendant ces longues heures, la vie du terminal est rythmée par l'arrivée des gros bus air conditionnés en provenance de  Mataram, peut-être même de Bali... A chaque fois, c'est le même ballet, les gars qui attendent les bus (une vingtaine, environ) enfourchent leur motocyclette et foncent à la descente du bus pour tenter de dégotter un touriste ou un local qui souhaite louer ses services, pas facile. Mais il y a une bonne ambiance. Entre deux bus, je dors ou je me laisse bercer par des joueurs de guitare (en fait, les taxi-motos qui attendent) qui jouent et chantent des tubes indonésiens... et c'est vraiment sympa. Vers 5h30, un dernier bus arrive... 4 touristes descendent, 2 couples... j'étais jusqu'à présent le seul touriste ici... cool... mon bemo est pratiquement plein, nous pouvons partir, ouuuuuf !



Dernière mise à jour ( 06-10-2004 )
 

Nombre de commentaires (1) - Ajoutez vos commentaires à cette article...

Compteur
5508270 Visiteurs

Photos
Ruines de Tipon
Ruines de Tipon

Qui est en ligne
44 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource