Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Cartes
 Récits du Burkina
 Récits du Mali
 Récits du Pérou
 Récits de la Bolivie
 Récits du Pacifique
 Récits d’Indonésie
 Récit de Singapore
 Récits de Thailande
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil arrow Carnets de route arrow Récits d’Indonésie arrow La petite Bali d’Indonésie Date : 22-06-2018 22-06-2018
La petite Bali d’Indonésie   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 4
Aller à:
La petite Bali d’Indonésie
Musée Neka, Monkey Forest et Besakih
En route pour Gili Trawangan
Bas Haut
20-09-2004
Musée Neka, Monkey Forest et Besakih
Page 2 de 3

Vendredi 27 juillet, petit-déjeuner à la pension Suar’s Homestay. Un véritable délice (mon meilleur petit-dej en Indonésie, c’est dire) composé d’un pancake vert (sisi, terrible je vous dis), de bananes découpées en rondelles, saupoudrées de noix de coco râpée et le tout arrosé par un sucre brun liquide… arrrrrggg… j’en salive rien qu’en écrivant ces quelques lignes… et une assiette de fruits (papaye, banane, melon).

J’hésite à faire un tour l’après-midi. Je fais quelques recherches sur internet pour trouver des idées… Je décide donc de passer par la forêt des singes, principale attraction d’Ubud. La ballade n’est pas très longue et le site est effectivement blindé de singes qui n’attendent qu’une chose… que vous sortiez les bananes que vous avez planqué dans vos poches… et une fois donné, il ne faut absolument pas leur enlever… c’est qu’ils peuvent se montrer agressifs les bougres (y’en à un qui a essayé de me monter dessus… en montrant ces crocs et cherchant de quoi mordre sur mon épaule… ouuuuuuh)

L’aprem je vais pousser ma marche en dehors de la ville et rejoindre le musée Neka. Chouette musée de peintures Indonésiennes, allant même jusqu’à présenter des artistes contemporains pas mal du tout. Pendant la visite, je me retrouve, seulement quelques secondes hein, dans le flux d’une tripotée de touristes Japonais… et ce n’est pas une légende… ils visitent vraiment sans regarder, en prenant des photos d’eux-mêmes avec derrière, un tableau qu’ils n’ont même pas regardé et qui sortent de la pièce aussi vite qu’ils y sont rentrés… affolant, déconcertant.

Je voulais passer par un chemin de traverse, bordé par des rizières, sur la route du musée Neka mais je n’ai pas trouvé l’entrée (et je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai même pas tenté de demander à un local… je devais un peu planer je crois)

Le soir, de retour au centre, je passe par l’office du tourisme et prend un tour pour le lendemain, le Kintamani – Besakih tour. Départ 9h00.

Samedi 28 juillet, en route pour la visite des alentours ! Je me retrouve avec… 4 français ! Un couple un peu plus âgé que moi et deux gars, moyens loquaces-affables au départ. Rapidement, je dois me rendre à l’évidence… je n’accroche pas du tout avec ce genre de tour… on visite des sites… sans guide (le gars qui nous sert de chauffeur, nous briefe 10s en arrivant à un site, nous dit de revenir dans x temps et attend dans la voiture, super) avec une horde de touristes qui ont eux aussi pris des tours similaires.

Le premier site est un village traditionnel, appelé Goa Gajah… avec le temple d’une caverne éléphant… Le chauffeur nous explique que pour rentrer dans le temple, nous devons être habillé d’un sarong (une sorte de robe). Comme je n’ai rien acheté, je négocie à la va-vite un Sarong dans une des boutiques qui sont légions à l’entrée du site. Dans le village, je tente de pousser mon chemin un peu plus loin, dans la jungle, mais je dois rebrousser chemin… mon temps est expiré….argggg.

Le deuxième site s’appelle Tampasiring, le temple de l’eau sacrée. On voit effectivement une eau qui bouillonne. Merde, je suis pas emballé… que m’arrive t-il ?!… un car de touristes japonais rapplique… je sais pourquoi…

Nous reprenons ensuite la route pour le district de Penelokan et nous arrêtons à un point de vue sur le Mont Bahur et son lac en contrebas, belle vue dégagée.

C’est l’heure du casse-croûte… héhé… comme prévu… nous sommes emmené dans un restaurant, passablement imposé par notre tour… nous n’avons pas le choix dans les prix (qui sont, bien plus cher que la moyenne, cela va de soi) mais c’est un buffet… alors, quitte à se goinfrer, je me fais une orgie de buffet, du riz, des pâtes, des frites, du beef satay, du poulet au curry, des légumes, des desserts…tout ça pratiquement dans la même assiette, je suis ignoble… mais bon, vous comprenez, je me remplis l’estomac en ne comptant pas manger le soir, alors.

Départ pour le site de Besakih, le temple le plus grand de Bali, situé sur un versant du Mont Agung. Après nous être acquitté du droit d’entrée, nous devons faire fasse à l’insistance agaçante des guides à l’entrée du site… le responsable des guides me baratine comme quoi les 3/4 du site sont fermés aux visiteurs et qu’avec un guide s’est mieux car on peut visiter plus… ce qui est débile, car on a déjà payé pour un droit d’entrée… enfin, bref, je botte en touche et réponds que je ne veux pas de guide, je visiterais ce que je peux.

Et j’ai bien fait, car au détour d’un chemin, alors que je rentre dans une partie du temple un peu excentrée, je me retrouve nez à nez avec une famille qui sort du temple. Ils me demandent de les prendre en photo avec leur appareil, volontiers, et par la même occasion, je prends une photo avec le mien. Cool ! Je continue la marche avec eux. Ils se rendent dans une autre partie du temple pour la suite de la cérémonie… l’un d’entre eux parle bien anglais… je tente d’apprendre pourquoi ils font cette cérémonie… mais je ne réussi pas à savoir pourquoi… Nous montons ensuite à l’intérieur d’un temple… les gardiens ferment la porte et j’assiste pendant une dizaine de minute à leur cérémonie… c’est sympa… un gardien insiste pour que je prenne des photos…etc… il me fera sortir par une porte dérobée… en me demandant, bien sûr, de participer…En tout cas, ils sont bien sympa et se fut ma meilleure surprise de la journée…

Nous terminons notre visite par le vieux palais de justice de KlungKlung… un peu d’histoire locale, assez intéressant…

De retour à Ubud, je quitte mes compagnons de tour qui ne semblent pas ouvert pour boire un verre dans la foulée… puis de toute façon, j’en ai moyen envie, alors…



Dernière mise à jour ( 27-09-2004 )
 

Nombre de commentaires (1) - Ajoutez vos commentaires à cette article...

Compteur
5175047 Visiteurs

Photos
Kalabougou, Femme et Argile
Kalabougou, Femme et Argile

Qui est en ligne
145 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource