Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Niouze Letter
Baaa! Pas encore abonné à la newsletter?!
Alors inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles!
Nom:
Email:

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil arrow Les mines de Potosi Date : 21-10-2018 21-10-2018
Les mines de Potosi   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 5
Aller à:
Les mines de Potosi
Germinal chez les Incas
Direction Uyuni!
Bas Haut
12-07-2004
Germinal chez les Incas
Page 2 de 3

Mardi 22 juin 2004, départ pour la visite des mines de Potosi! Le bus est blindé de touristes. Il y a même 2 autres français, c´est dire. Nous faisons un stop à la boutique « prêt-à-porter » de notre chère agence, l´occasion d´enfiler une combinaison typique… bottes, pardessus, casque et torche lumineuse sont de mises pour nous donner un avant goût de ce qui nous attend… On nous suggère aussi d´enlever nos blousons superflus, car dans les profondeurs étouffantes des mines, il fait plutôt chaud (ouuuaiiii cooool)

Deuxième arrêt mais pour faire des emplettes explosives ! Si ! Notre guide nous explique que les mineurs ont besoins de bâtons de dynamite, de feuilles de coca (à mâcher), de boissons gazeuses… donc tout ce petit monde achète des présents pour les mineurs. J´ai ainsi le plaisir d´acheter pour la première fois de ma vie un bâton de dynamite ! Trop fort !

En attendant le bus, je remarque des mineurs entrain de prendre un repas. Notre guide nous expliquera un peu plus tard que les gars ne mangent pas du tout lorsqu´ils travaillent dans la mine… car l´air étant tellement corrosif, ils ne peuvent prendre que des boissons, donc voilà pourquoi ils se bourrent l´estomac si tôt le matin… Sinon c´est des troubles digestifs avec maladie hyper agressive à la clé… même si dans tous les cas, ils chopent de toute façon quelque chose et atteignent rarement l´age de la retraite…

Direction la visite d´une petite coopérative privée qui retraite le minerais brut pour en produire des sacs d´un minerais un peu moins brut. Comme les mineurs, notre instructeur se bourre la bouche de feuilles de coca… il ne tarde pas à avoir la tête d´un hamster… ou d´un gars qui sort de chez son - salaud de - dentiste. Il paraît que c´est bon pour la santé… (cad, on crève moins rapidement) alors… tout le monde mâche en cœur gris.

Les coopératives retraitent avec des produits chimiques le minerais extrait par les différentes équipes. Ils produisent essentiellement du zinc… les machines tournent à bloc toute la journée, l´installation est plutôt sommaire mais elle suffit.

Ensuite, direction l´entrée de la mine… nous devons attendre la sortie de mineurs qui poussent des chariots hyper lourds remplis de gravas. Nous sommes bien intrigués par ce qui nous attend… et nous n´allons pas être déçus ! La visite va durer près de 4 heures… dans des conditions de mineurs (cad, on respire le même air, on emprunte les mêmes chemins…)… terrible !

Nous marchons tout d´abord pendant plusieurs minutes pour rejoindre un petit musée qui a été creusé dans une galerie… le truc est plutôt bien fait… je tombe même sur un ancien encart publicitaire qui propose la vente d´esclaves noirs… cela résonne terriblement avec ma visite des châteaux à esclaves de Cape Coast au Ghana, triste histoire que je retrouve ici. Ma lampe ne fonctionne pratiquement pas, ce qui rend ma progression dans l´obscurité quasi dangereuse… mais on la change, ouf.

On va croiser ensuite des mineurs poussant les chariots gavés de pierres, un gars entrain de remplir avec une pelle des sacs de 250kg de gravas, une équipe de mineurs perçant des trous dans la pierre pour introduire les explosifs, munis simplement d´une pierre et d´une tige en fer pour creuser le trou… un travail de fou. Nous allons descendre profond, dans l´une des cavités du 3ième sous-sol. Nous devons passer par des orifices pas plus gros que celui d´un corps humain… autant dire qu´il ne fait pas bon d´être claustrophobe par ici !

J´ai préféré prendre des vidéos… car cela retranscrit bien mieux la réalité des lieux (au passage, j´ai du augmenter le contraste durant la « post-production », histoire que vous puissiez y voir quelque chose)…

Les mineurs travaillent dans des conditions réellement tristes, dures… La plupart commencent à l´age de 15 ans et continuent jusqu`à ce que mort s´en suive… L´année dernière, il y a eu néanmoins un événement miraculeux : un des mineurs à pu accéder à la retraite et à donc pu bénéficier de sa pension… maigre consolation je dois dire. Les mineurs travaillent en groupe, pour leurs comptes. Il n´y a donc pas vraiment de chefs. Dans les grands groupes, les gars peuvent travailler seulement 6 jours par semaine, parfois 5… mais dans les petits, parfois, souvent, c´est du 7/7… autant dire, un enfer.

Notre instructeur nous explique qu´environ 15% du prix de la visite est reversé… mais nous apprendrons à Uyuni par un ex-agent travaillant dans les agences de Potosi que ce n´est pas vrai… alors, je ne sais pas.

Nous allons sortir par le même chemin par lequel nous sommes rentrés, fatigués, les poumons défaits, la toux passablement intoxiquée… et tout ça après seulement quelques heures passées sous la montagne… bref, une goutte de cyanure dans l´océan de leur quotidien…

A la sortie, on se précipite pour voir l´attraction finale… l´explosion à l´air libre d´une dynamite… on explose de stupeurs… et l´espace d´un moment… on oublie presque les gars qui sont restés au fond du trou…

Bref, vous l´aurez compris… la visite était hyper intéressante et touchante… on en était tous retourné après !



Dernière mise à jour ( 13-07-2004 )
 

Nombre de commentaires (1) - Ajoutez vos commentaires à cette article...

Sondage
Parmis ces contrées, laquelle vous attire le plus?
L'Afrique noire
L'Amérique du sud
L'île de Pâques
Tahiti and Co
L'Australie
L'Asie
Le sexe opposé
Le sexe pas opposé
  

Compteur
5508127 Visiteurs

Photos
En route pour le SunSet
En route pour le SunSet

Qui est en ligne
55 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource