Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil Date : 23-10-2018 23-10-2018
Plongée sur l’île Trawangan   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 3
Aller à:
Plongée sur l’île Trawangan
Plongée à Gili Trawangan
Bas Haut
21-09-2004
Page 1 de 2

Dimanche 29 août 2004, fraîchement déposé par Nyoman au terminal de Perama à Ubud, j’attends le bus qui doit m’emmener à Padangbai. De là, je voudrais rejoindre l’île Lombok pour ensuite débarquer sur l’une des îles Gilis et tenter de passer mon premier niveau de plongée (que j’avais déjà passé il y a 13 ans près de Perpignan… mais depuis, les techniques ont bigrement changé… à l’époque, le gilet n’existait pas, c’était pratiquement de la plongée à la papy, comme dans les bons vieux films docu de feu Cousteau !)

Quelques minutes plus tard, deux bus rappliquent, se vident et se remplissent en un battement de cils. Nyoman est resté pour essayer de choper un autre touriste, mais je crois que cette fois-ci, cela n’a pas marché pour lui, dommage, les touristes ne savent pas ce qu’ils ratent (baaa voui, hein, y’a pas un Alex qui descend du bus à tous les coups !)

Je pouvais visiblement organiser mon voyage jusqu’à l’île Gili Trawangan depuis Ubud… mais je préfère m’y rendre par moi-même, par étapes, en privilégiant les transports locaux (En fait, je voudrais passer par Bangsal, le petit port au départ de Lombok qui dessert les îles Gili, Bangsal étant réputé pour son ambiance hyper-harcelante aux abords du port… Je suis curieux quoi…)

Nous arrivons à Padangbai, à la station de Perama. Mon sac étant décidément trop lourd… je n’ai pas la force de m’aventurer plus loin, le bureau de Perama vendant des tickets pour faire la traversée en ferry, la flemme dans l’âme, je prends mon billet et j’attends paisiblement avec un troupeau de touristes. J’ai remarqué quelques français dans le lot, deux couples… je choisirais le moment opportun pour engager la discussion… Oh ! Il y en a un qui vient de s’asseoir en face de moi… ah… mais il ne montre pas beaucoup de signes d’ouverture au monde extérieur… alors, je reste muet.

Le ferry rapplique. Nous sommes invités à nous diriger sur la route pour embarquer. A l’intérieur, je recherche une place confortable pour me reposer… en vain… je cale mon sac sur le pont et m’endort… La traversée va durer quelques heures… nous arrivons vers 18-19h à Lembar… au sud-ouest de Lombok… il fait nuit, je peux donc oublier mes projets de rejoindre les îles Gilis dans la journée. Un bus doit nous attendre pour faire la navette jusqu’à Singgigi… nous (les touristes) sortons en groupe pour rejoindre le bus… l’espace d’un moment, on croit à une farce, car on marche sur un parking sans bus et sans personne pour nous indiquer où le prendre… Ouf, quelques 100m plus loin,  on le trouve enfin.

On prend la route pour Singgigi. Je suis assis à côté de l’autre couple Français qui semble plus sympa, surtout que je les avais déjà remarqué au spectacle de danse à Ubud car ils se trouvaient juste devant moi ! J’engage la discussion, ils visitent l’Indonésie pour 3 semaines, ont passé essentiellement du temps sur Bali… On ne voit pas le temps passer lorsque l’on papote… Nous sommes à Singgigi ! A peine arrivés, nous sommes pris d’assaut par les rabatteurs des hôtels du coin… mais je ne retrouve pas l’accueil de Nyoman à Ubud… sniff. Ici, ça sent la racaille et l’entourloupe à plein nez, même enrhumé ! Je regarde droit dans les yeux, aucun ne m’inspire vraiment confiance… c’est incroyable ce que l’on peut déceler dans l’expression d’un visage… il suffit de plaisanter avec la personne et de scruter ses réactions… un simple rictus ou le froncement d’un mauvais sourcil suffisent à me mettre sur mes gardes.

Nous prenons l’hôtel le plus proche, Ray Hostel, à deux pas de la station de bus Perama. La chambre n’est pas chère. Je propose rendez-vous au couple Français pour dîner ensemble… histoire de partager nos impressions sur nos voyages respectifs. Direction un restau pour me régaler avec un succulent RedCurry, huuuum , Yummy Yummy ! Sur la route du restau, j’ai définitivement cassé l’attache d’une de mes claquettes que j’avais acheté en Afrique... sans remord, je laisse la paire sur le bord de la route et continue à pieds nus… baaa, j’en trouverais une nouvelle bien chouette en Indonésie !

Au dodo ! Le lendemain matin, je me lève un poil plus tôt pour tenter de rejoindre par mes propres moyens Bangsal… mais en demandant aux locaux, ils me découragent de le faire, car je devrais changer plusieurs fois de Bemos… et vu mon sac (encore lui !), et bien, vous savez déjà quoi… Alors, je prends le bateau charter de Perama, avec les autres touristes de la veille… au total, le prix est équivalent à prendre le package d’Ubud… comme quoi…

Nous embarquons à partir de la plage et n’ayant plus de claquettes, je suis obligé de me déchausser pour monter sur le bateau… Nous arrivons une heure plus tard à Gili Trawangan, nous sommes basculer sur une embarcation plus petite pour débarquer sur la plage… mais boudiou, je réalise in extremis que j’ai laissé mes chaussures de rando sur l’autre bateau qui commence déjà à prendre le large… heureusement, les gars ont un talkie-walkie… ouf… cela aurait été la première fois que j’oublie quelque chose au cours de mon voyage, et sans godasses de rando, pour faire le Népal ensuite, c’est pas l’idéal !



Dernière mise à jour ( 27-09-2004 )
 

Nombre de commentaires (0) - Ajoutez vos commentaires à cette article...


Ajoutez vos commentaires à cette article...
Nom (requis)

E-Mail (requis)


Votre email ne sera pas affiché sur le site - seulement pour l'administrateur

Commentaire


©2003 Review Script 0.5.4 by Phil Taylor

Compteur
5514417 Visiteurs

Photos
Marcoy
Marcoy

Qui est en ligne
65 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource