Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil Date : 14-12-2018 14-12-2018
Pisco, Iles Ballestas et Parc de Paracas   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 3
Aller à:
Pisco, Iles Ballestas et Parc de Paracas
Visite Ballestas et Paracas
Bas Haut
22-05-2004
Page 1 de 2

Lundi 3 mars 2004, nous faisons route vers Pisco avec le bus de la compagnie Ormaño. La Casa del Mochilero s´est occupé de nous trouver un hôtel à Pisco et nous devons être accueilli à la descente du bus par une certaine « Mariet(ch)é ». Le trajet en bus va durer environ 3 heures, via la Panamericana immense route qui traverse une grande partie du continent sud américain, de la Colombie au Chili!

Sur la route, des paysages quasi lunaires défilent sous mes yeux, les dunes, sculptées par les vents, semblent presque glisser sur la route… c´est réellement impressionnant! On nous a conseillé de voyager avec le sac à dos (pas le gros hein, le petit) sur les genoux pendant tout le trajet car les vols sont fréquents dans les bus… pas cool pour la place mais bon, une seconde d´inattentions et pfuuuiiitttt.

Arrivé sur le coup des 19h, il fait nuit. Nous sommes comme prévu cueillis à la sortie du bus et nous nous engouffrons dans un mini-bus pour rejoindre le centre de Pisco se trouvant à 5km de la Panamericana.

Avant de rejoindre notre hôtel, nous sommes conduit dans une des agences qui propose le tour des îles Ballestas et du parc de Paracas pour le lendemain matin même. Nous avons le choix entre les îles Ballestas uniquement (la visite se terminant alors à 11h du matin) ou en plus le parc de Paracas (se termine en milieu d´aprem), je prends le tour complet, pour seulement 10 Soles (environ 2.5 euros) de plus que les 35 Soles demandés pour les îles!

Nous rejoignons ensuite l´hôtel qui se trouve être bien plus cher que prévu. Je commence presque à douter de l´identité de la fameuse « Maritché », car c´est le couple israélien qui l´a vu en premier à la descente du bus… et il peut suffire de donner le nom de la personne avant même qu´elle ne se présente, genre « c´est vous Maritché ?»… pour que l´on tombe sur une autre personne peu scrupuleuse, qui recherche des clients pour son hôtel… mais bon, ma petite paranoïa ne va pas bien loin, car la véritable Maritché débarque (enfin je crois), et nous propose alors un autre hôtel un peu moins cher… effectivement, beaucoup moins cher mais… beaucoup moins terrible aussi… baaaa tant pis, c´est juste pour une nuit. Je partage donc la chambre avec le couple Israélien, un lit matrimonial pour eux et un lit superposé super-branlant super-flippant car super-lourd en fer… mais ça va, il va tenir, pour la nuit, ouf.

Nous sortons ensuite dans le centre, autour de la Plaza de Armas, à la recherche d´un restaurant. On se retrouve devant un des restaurants recommandés par notre hôte, mais le couple Israélien n´est pas motivé. Comme je trouve l´endroit sympathique, blindé de locaux et que mes « compagnons » de route semble avoir l´air super jouasse à l´idée de passer un repas avec moi, je les incite à chercher un autre restaurant, préférant de loin bouffer tout seul qu´avec des personnes qui se forcent, et ça tombe bien, car ni eux ni moi ne voulons partager ce moment précieux qu´est Le Repas!

Je m´attable au fond du restaurant en attendant la carte et le menu du jour. Je vois débarquer à une table de moi, un touriste (reconnaissable au guide lonely dans la main), avec une mine pas antipathique. Je prends mes couilles à deux mains (au moins) et me dirige vers sa table pour lui demander dans un accent English impeccable (entendez, dans un accent non Français, hein) « Do you mind if i… »…. « no sure »…. Rhha ben c´est cool ça! Il s´appelle John (enfin, je crois, sinon, c´est pas grave, ça fait Anglais quand même), il est Anglais, voyage tout comme moi en solo, mais seulement pour 4 semaines. Nous partageons notre brève expérience du Pérou (2 jours pour lui, 4 jours pour moi) et les sites que nous comptons visiter. Mais le gaillard est fatigué et me plante à la fin de son repas (mais pas du mien, hein, on ne se connaît pas assez pour faire dans la politesse hein), en me laissant en guise de plates excuses une assiette de frites qu´il avait commandé en trop (et une bière, non ? t´en n´as pas une en trop hum ?!)



Dernière mise à jour ( 28-05-2004 )
 

Nombre de commentaires (0) - Ajoutez vos commentaires à cette article...


Ajoutez vos commentaires à cette article...
Nom (requis)

E-Mail (requis)


Votre email ne sera pas affiché sur le site - seulement pour l'administrateur

Commentaire


©2003 Review Script 0.5.4 by Phil Taylor

Compteur
5644800 Visiteurs

Photos
Tipon souvenir
Tipon souvenir

Qui est en ligne
44 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource