Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil Date : 20-08-2018 20-08-2018
Taxi-brousse de Djenné à Sangha   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 4
Bas Haut
22-03-2004

Mardi 8 mars 2004, départ de la place du marché de Djenné pour le pays Dogon! Je n’ai pas d’autres options que de prendre un taxi-brousse pour rejoindre Sévaré qui se trouve sur la route du pays Dogon, pour ensuite reprendre un bus ou taxi là-bas.

J’arrive au guichet des taxis-brousses avec la dégaine du gars qui doit prendre son taxi pour la 2ième fois, donc super alaise, super au courant des prix, super au courant de l’arnaque aux bagages 500 CFA… etc. … Bref, l’allure du gars qui Maîtrise les taxis-brousses, quoi.

Au premier coup d’œil du moteur de mon taxi-brousse, ça aurait du tilter dans ma p’tite tête de b(l)on(d) à rien. J’ai rarement vu un véhicule aussi bien entretenu. Le moteur a vraiment l’air de péter la forme! Le chauffeur s’affaire à le bichonner, à lui remettre un peu d’huile, à lui re-remettre un peu d’huile (euuh, y’a pas une fuite là), à lui mettre un peu d’eau (ke ça chauffe un moteur pareil, tu m’étonnes), à mettre un énorme bidon de flotte à l’avant au cas où il faudrait remettre un peu d’eau…etc.

Attente d’une heure, le temps que le taxi fasse le plein (d’huile, d’eau, de passagers). J’ai bien fait attention de prendre une place à l’avant pour être royalement installé. Mais j’ai oublié (damned) de payer 2 places… baaaa voui, à l’avant y’a 2 places. GROSSSSE erreur. J’ai été rejoins par une BigMama quelques minutes plus tard.

Donc, départ à 7h + 1h30 (attentes) pour Sévaré, peut-être à 100 ou 150km, sais plus. On a juste mis 6h (attentes comprises) pour faire ce petit trajet! Un vrai plaisir pour les yeux, des paysages désertiques à souhait, une chaleur insoutenable, une voisine insoutenable, crevaison sur crevaison… la totale quoi.

Tout a commencé alors que nous devions traverser le Bani avec le mini-ferry. Notre brave chauffeur ne doit pas être œil de lynx car il a choisi l’endroit LE plus ensablé pour monter dans le ferry. Si bien que l’on s’est retrouvé scotché, hébété comme un troupeau d’agneaux, qu’on était. Tout le monde descend et le chauffeur se poste très sérieusement devant sa voiture (est-ce un terme adéquat?) afin d’évaluer la situation. Mouai, c’est pas gagné.

On a crevé à peu près 3 fois. Si je me rappelle bien, la première c'était la roue arrière gauche. Il a pris le pneu de rechange, a enlevé le pneu avant droit pour le mettre sur l'arrière gauche et a mis le rechange sur l'avant droit (vous suivez, il a du penser que le pneu de rechange était moins bon que le pneu avant droit, malin qu’il est not’ chauffeur)

GROSSSE Erreur.

1km plus loin (et 1h plus loin après changement de pneu). Le pneu arrière gauche (encore lui, mais c'est plus le même, faut suivre, c'est l'ex pneu avant droit, mais je sais qui c'est, j'ai bien fait attention quand il a fait son tour de passe-passe avec son cric le vieux bougre) s'est recrevé (je devrais pas dire re, parce que c'est quand même pas le même pneu, mais il est quand même au même endroit, donc c’est bien fait pour sa gueule).

J'étais à l'avant, j'aime bien payer plus cher pour avoir une super place : ma BigMama à gauche, moi scotché contre la portière (tenue à la voiture par des fils électriques), la portière étant à moitié éventrée, rouillé, taillante à souhait, que j'ai manqué de me lacérer les aisselles et ai du sacrifier mon chapeau pour éponger et protéger mes sensibles dessous de bras, en plus du cagnard qui se trouvait du côté de mon bras et qui a failli me brûler au 5ième degré.

On a pu rejoindre un village à 5km (une fois qu'un taxi brousse et arrivé et nous a filé son pneu de rechange, gloups)

On a changer les 2 pneus crevés chez un spécialiste Norauto des pneus du coin, pignon sur piste, une référence dans la région.

1h plus tard, nous revoilà reparti pour recrever (!) 2km plus tard! J'ai bien cru qu'ils allaient tous y passer (les pneus et les passagers)

Cette fois-ci, c'était le pneu avant droit (tiens, ça me rappelle quelqu'un). Mais avec tous ces changements, je ne savais plus si c'était l'ex-pneu de rechange, ou le vrai pneu droit avant (à mais non, il a crevé, car c'était l'arrière gauche ensuite) ou un réchappé du goulag de Norauto. Mystère…

Voilà, j’arrive épuisé à Sévaré, sur le coup des 14h. On me chope à la descente du taxi, on me demande si je vais vers le pays Dogon, je dis oui complètement abruti que je suis, dans un état de fatigue avancé. On me propose de m’asseoir et on me dit qu’un bus doit arriver vers 15h et que c’est 2500 CFA (là, ça m’a mis la puce à l’oreille car je sais que c’était moins). Tellement crevé que je décide quand même t’attendre en sirotant un coca (du sucre, du sucre) et une bouteille d’eau fraîche. 15h20, toujours pas de bus, ça sent le foutage de gueule, alors je me barre en direction de la gare des bus, endroit plus officiel pour prendre un taxi.

J’apprends qu’il n’y a pas de bus (de vrais, grands, confortables, luxueux quoi) et je suis obligé de me rabattre sur, arrrrgggg nooooon…. Un taxi-brousse… si.

7 ou 8 personnes attendent déjà mais les clients se font rare et je dois encore me frotter à la négociation avec le chauffeur pour payer 3 à 4 places pour qu’il accepte de partir… mais comme il sent que je ne suis pas d’humeur… il ne m’escroque pas, c’est au moins une bonne chose.

Arrivé sur le coup des 18h à Bandiagara. Petite ville qui se trouve aux portes du pays Dogon. En arrivant je suis abordé par un pseudo-guide (je les reconnais maintenant). Avec l’aide de mon pg, je décide de dormir à l’auberge Kansaye. Dormir. Dormir. Je commande d’abord un plat de pâtes et une omelette, avec une bière, histoire de pouvoir dormir encore plus sereinement. Car demain… levé aux aurores pour choper un autre taxi-brousse pour rejoindre Sangha! Rhhhaaaa j’aime trop ça les taxis-brousses, ça me fait triper de joie.

Lendemain matin, mercredi 9 mars, je me pointe sur la place des départs de taxi-brousse. Mais comme d’hab, je suis le seul pecnot à vouloir aller à Sangha… ou alors il faut que j’ai la patience d’attendre toute une journée pour compléter le taxi (un break peugeot, donc juste 9 places). Je me lance rapidement dans la négociation de… tenez vous bien… 8 places… 11 500 CFA (18 euros).

Je me demande si j’ai pas pété les plombs mais j’ai accepté sans broncher et 2h plus tard, on était, enfin, à Sangha. Départ des trecks pour le Pays Dogon! Youuuuupiiiiiiiiiiii!!!!!

28h après mon départ de Djenné… pas mal pour un premier voyage en taxi-brousse, non? Luc besson devrait faire une version trash de ses « Taxi »… ça ferait vraiment marrer tout le monde, et tout ça, sans dépasser les 30km!

Dernière mise à jour ( 22-03-2004 )
 

Nombre de commentaires (3) - Ajoutez vos commentaires à cette article...

  quelle marrade !!! en plus ça me rappelle quelques chose Et encore en plus j' y retourne dans 15 jours ( au bk pazs au mali) youpiiii !!!Posté par anne, le 03-01-2005 à 15:53
  Excellent ce passage, moi aussi je me suis tordu de rire!Posté par Emmanuel, le 24-03-2004 à 23:18
  MENTION SPECIAL pour le coup des pneus, si si, ça m'a fait hoqueter de rire ! Seulement fais gaffe, entre ça et tes considérations sur ton tour de taille tu m'as tout l'air de développer une... pneumobsession !Posté par Luce, le 22-03-2004 à 20:21

Ajoutez vos commentaires à cette article...
Nom (requis)

E-Mail (requis)


Votre email ne sera pas affiché sur le site - seulement pour l'administrateur

Commentaire


©2003 Review Script 0.5.4 by Phil Taylor

Compteur
5347692 Visiteurs

Photos
Bogolan Teinture
Bogolan Teinture

Qui est en ligne
181 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource