Diteoo - Tour du monde
recherche
Planète Diteoo
Menu Principal
 Accueil
 News
 Carnets de route
 Photos
 Muziks
 Qui suis-je?
 Livre d'or

Difebo?
Données non disponibles

Niouzes Flash

Ayé, de retour sur Paris le 20 novembre, la fin d'un grand voyage, mais l'aventure continue, sisi, sur le site!
(Dernière mise à jour : 19 novembre 2004)

Liens

Chotekeries

Annuaire Manima

Annuaire E-passeport


Votez pour ce site au Weborama

Diteoo
Accueil Date : 22-06-2018 22-06-2018
Banfora et les chutes d'eau   PDF  Imprimer  E-mail
Rédigé par Alex   Vote utilisateur:starstarstarstarstar / 5
Aller à:
Banfora et les chutes d'eau
Dômes et chutes
Retour sur Bobo
Bas Haut
18-03-2004
Page 1 de 3

Samedi 28 février 2004, départ pour 9h pour Banfora, en compagnie de mon guide de Bobo, Karim.

Passage juste avant à la Bonne Miche pour chocolat chaud et pain-beurre-confiture. Très bon comme d’hab.

La route est goudronnée jusqu'à Banfora, de bonne qualité, avec marquage au sol ce qui contraste avec le nord du Burkina avec des pistes à partir de Kaya pourtant seulement à 200km de Ouaga! L’influence économique de la Côte d’Ivoire y est (ou était) sûrement pour beaucoup.

Sur le trajet, nous traversons des champs de canne à sucre, principale source de revenu agricole dans la région. Comme toujours aussi, le bus fait quelques haltes pour prendre des voyageurs ou lors d’un contrôle de police. L’occasion de suivre le ballet des vendeuses de fruits, de pains, de zom-kom (eau sucrée) Le petit peuple se débrouille comme il peut pour survivre, pas facile.

Arrivé à Banfora 1h30 plus tard. A peine sortie de la gare des bus, Karim s’éclipse pour nous dégotter une mobylette afin de rejoindre directement Tengrela. On quitte rapidement le centre par une petite piste, bordée par des rizières, le coin est plutôt joli.

Nous atteignons le campement de Farafina, tenu par Solo, rastas multifonctions (gérant de l’hotel, joueur de Djembé, artisans d’instruments, guide, objet sexuel peut-être aussi…). Je partage la chambre avec Karim afin de réduire le coût de mes dépenses (car je dois payer pour toutes les dépenses en plus des 5000CFA de mon guide). On dort dans une sorte de hutte, assez typique… ah, pas de ventilos (goût de luxe). Karim me dit qu’il a l’habitude de partager la chambre, même avec des filles. Qu’il ne les force pas à coucher, hein, qu’il faut que cela vienne d’elles, un bon guide quoi. Je ne vais donc pas le forcer à coucher avec moi.

Un énorme manguier est situé au centre du campement, laissant place à une large terrasse ombragée. Je fais la connaissance de Mélanie, française, infirmière, en vacances pour 1 mois au Burkina. J’apprends qu’elle est arrivé il y a déjà 3 semaines dans le campement et n’a plus quitté les lieux. Sur le coup, trouve ça bizarre…

J’apprends qu’elle avait fait la connaissance de Christine et Clarisse (Mes compagnettes de route à Bani dans le Nord du Burkina!) qui étaient elle aussi venues dans le campement!

Nous commandons notre repas à 11h, car il paraît que l’on peut attendre 1h30 avant de le recevoir! On doit se promener en barque sur le lac vers 17h, l’attente sous le manguier va être un peu longue, il fait chaud. J’en profites pour m’installer dans un hamac (trop petit). Tentative aussi pour dormir dans la hutte… mais suis réveillé en transpiration au bout de 2 minutes d’un rêve bizarre, il fait décidément trop chaud.

J’ose pas faire la remarque à Karim, mais c’est quand même long… arriver à 10h pour voir le lac à 17h (qui se trouve à seulement quelques km d’ici) et ne rien faire entre temps, ça fait cher la journée de guide. J’ai bien tenté de demander s’il n’y avait pas quelque chose à faire d’ici là… il me répond « tu peux visiter les villages d’à côté si tu veux »… mouai, c’est 14h de l’aprem, y’a un soleil de plomb, ben je vais rester sous le manguier moi.

Chouette c’est 17h. Je m’acquitte d’un droit d’entrée de 2000 CFA (pris comportant l’accès au site, la location de la barque et de son chauffeur). C’est normalement le moment propice pour voir les hippopotames conjugués au coucher de soleil!

La promenade est agréable, quelques pécheurs sont sur le lac et j’ai effectivement pu voir des hippos, à bonne distance, mais ils m’ont fait la fête en s’égosillant au ras de l’eau. Le ciel se couvre, on voit au loin la brume de la pluie tombée.

Termine la soirée au départ sous le Manguier, une Sobbra à la main avec une bonne omelette… mais la pluie ne tarde pas à venir. Une sacrée saucée même! On se réfugie sous un hangar où sont stockés les instruments de musiques de Solo. C’est la première fois que je vois la pluie au Burkina. C’est assez rare en saison sèche. Ca flotte fort, j’ose à peine imaginer en saison des pluies.

J’échange un peu avec Mélanie… mais bon, pas super fun la nana… végétarienne… un peu sur une autre planète… bref, on s’est pas tapé sur l’estomac en flaguant joyeusement pendant 2 jours.

1er Dodo à Banfo!



Dernière mise à jour ( 25-12-2004 )
 

Nombre de commentaires (4) - Ajoutez vos commentaires à cette article...

  Bjr monsieur zerbii dsl pour les majuscules non respecte9es mais j e9cris d un smartphone ceci dit j habite Marseille et les quartiers nord et c est vrai que vous avez ce discours simple mais re9aliste qui re9chauffe nos cÅ“urs car ve9rite9 il y a et determination aussi j ai plutf4t bonne impression de vous . Je peux dore9navant promettre ma voix e0 bientf4t j espe8re . fe9vrier 5, 2012Posté par Arnie, le 25-11-2015 à 13:05
  Moi aussi je connais l'endroit,Solo et le mac Do ( avec sa charte un peu spéciale..) c'est étonnant de voir les photos et ca rapelle plein de bons souvenirs..Posté par Charlène, le 20-04-2005 à 17:06
  J'ai tres bien reconu l'endroit ou j'ai passé quelque jour au mois de fevrier 2005. Mélanie été au rdv incroyable.... tjs végetraienne... les cascades un bonheur et Solo du grand spectacle tout les jours...et j'ai connu la faim la bas aussi comme toi ... c'est long les préparations...Posté par NICOLAS antoine, le 19-04-2005 à 17:37
  Nul le pauvre garçon ne sait pas écrire ni parler un français qui se comprend dehors les pauvres imbéciles.Posté par jl;auguet , Site web sur http://www.diteoo.com/ le 18-12-2004 à 17:45

Ajoutez vos commentaires à cette article...
Nom (requis)

E-Mail (requis)


Votre email ne sera pas affiché sur le site - seulement pour l'administrateur

Commentaire


©2003 Review Script 0.5.4 by Phil Taylor

Compteur
5174827 Visiteurs

Photos
Tableau3
Tableau3

Qui est en ligne
39 invités connecté(s)

Quoi de neuf?
Retour au pays du Pinard et du Fromage!
Jaisalmer en Inde
Vanarasi en Inde
En route pour l'Inde!
Ciao Thailande, Népal me voilà!

Récits les plus lus
Lima, premier contact avec le Pérou!
Bani, Petit village aux sept mosquées
Treck de Salcantay vers le MachuPichu
Bobo Dioulasso et ses environs
Gorom Gorom et les dunes de Ménégou

Tous droits réservés © 2004 par Alexandre Mutel de Diteoo - Ce site web est réalisé avec MamboOpenSource